Je m’appelle Yann , suis ostéopathe à Nice et nous allons découvrir l’importance de la respiration sur votre corps, ses rôles et ce qu’elle peut entraîner si elle n’est pas bonne.

En effet, nous vivons dans une société
à la pointe de la technologie et de la santé, et pourtant nous en avons oublié
le plus important : savoir respirer et ce que cela implique pour notre corps, notre
bien-être et notre santé.

Oublions de faire compliqué et apprenons à faire simple.

Vous reconnaissez-vous dans cette liste ?

1-Vous êtes constamment fatigués, manquez d’énergie vitale et vous réveillez souvent fatigué le matin

2-vous êtes sujets aux douleurs de dos de manière fréquente et vous faites mal au moindre faux mouvement

3-vous perdez facilement votre souffle

4-vous avez facilement un point de côté aussi bien à ‘effort que parfois au repos.

5-vous êtes sujets aux troubles digestifs et vous vous sentez facilement ballonné

6-vous avez souvent la peau sèche

7-vous avez facilement sujet aux troubles de concentration

8-vous avez les jambes lourdes, des problèmes de retour veineux sont votre quotidien

9-vous ressentez parfois des picotements dans les extrémités de vos membres inférieurs et supérieurs, voir engourdis.

10-vous avez la sensation d’avoir facilement des vertiges au moindre effort

11-le moindre effort physique vous amène courbatures et crampes et vous mettez plus de temps à récupérer.

12-vous vous sentez anxieux voir déprimé

13-vous avez souvent un point sous le sternum

Bien que tout ces points peuvent avoir des origines diverses,
ils sont fréquents lorsque vous ne respirez pas correctement et nous allons découvrir
les possibles schémas que je rencontre au quotidien chez mes patients !

Avant cela, un petit rappel anatomique, physiologique et mécanique
s’impose pour plus de clarté !

Le Diaphragme Thoraco-abdominal : petits rappels

Le principe de la respiration est simple : approvisionner l’organisme en oxygène (0²) et le décharger du dioxyde de carbone (C0²).

Le rôle de la respiration, est maintenu par des cycles d’inspiration et d’expiration contrôlé par le système nerveux autonome (qui est inconscient) et qui s’adaptent en fonction des efforts du quotidien.

L’inspiration se fait principalement par le muscle diaphragme thoraco-abdominal et l’expiration est simplement assurée par le relâchement des structures thoracique amené par l’inspiration.

Je ne développerais pas les processus
d’échanges gazeux se produisant dans le système pulmonaire car non nécessaire
dans cet article mais vous invite à pousser la curiosité sur le net si vous le
souhaitez.

En Ostéopathie, le muscle diaphragme
est un élément central et peut amener ou être conséquence des points abordés ci-dessus.

Comment ? Pourquoi ?

1-de part ses insertions anatomiques.

Les piliers centraux d’insertions du diaphragme se font sur la face antérieure des vertèbres T12 (thoracique 12) L1 et L2 (lombaires 1 et 2) : une tension sur le diaphragme créera une perte de mobilité des vertèbres associées et vous donnera des douleurs de dos.

-le diaphragme s’insère sur les cotes environnantes et pourras donner la sensation d’une perte de mobilité thoracique, voir une sensation d’oppression ; et dans certains cas même vous bloquer des cotes qui vous donnera la sensation d’avoir mal au dos avec une douleur accentuée à l’inspiration.

2-de part ses rapports anatomiques environnant

-le diaphragme est en lien étroit avec certains organes comme le foie , la vésicule biliaire , l’œsophage  , la rate et l’estomac : le diaphragme a un mouvement mécanique de drainage et de mouvement sur ces organes Une mauvaise respiration pourra donc altérer bon nombres de rôles physiologique : tel qu’un mauvais drainage des toxines au niveau du foie et créer des symptômes tel que un assèchement des muqueuses et de la peau , une tendance aux tendinites multiples et apparition de crampes , ainsi que perturber tout l’équilibre du système digestif (ballonnements , diarrhées , constipation…)

3-de part ses liens neurologique et/ou vasculaire

-le diaphragme est innervés par les nerfs phréniques qui remontent le long de la colonne vertébrale et vont prendre racine au niveau des vertèbres cervicales C3-C4-C5 possiblement à l’origine de raideurs de cou voir torticolis parfois.

-une congestion hépatique (foie) provoqué par une tension du diaphragme va créer une hyperpression sur le système vasculaire et provoquer des compensations périphériques tel que les hémorroïdes.

4-de part sa mécanique de mouvement

En effet, le diaphragme peut amener à des tensions des organes périphériques tout comme il peut les subir. Un estomac enflammé va modifier la mécanique de mobilité du diaphragme : chez certaines personnes cela sera asymptomatique et chez d’autres cela amènera à un essoufflement, un point de côté voire une douleur.

5-de part le language psycho-somatique

Nous n’en parlons pas souvent et
pourtant il est tres important.

En dehors de toute pathologie médicale, votre respiration est un pivot central d’équilibre et d’homéostasie de votre corps. À l’heure d’une société remplie de pression sociale du plus vite du plus fort nous disant n’oublions notre propre corps et bien-être. Je suis surpris du nombre de mes patients qui respirent mal et ils ne se rendent même plus compte que le fait d’être toujours aux aguets les amène vers une multitude d’apnées dans leur quotidien.

Le stress, l’anxiété va altérer la pérennité des mouvements du diaphragme ! Nous sommes dans une société anxiogène et je le constate chez bon nombres de mes patients ! le mal du siècle n’est pas le mal de dos : mais plutôt « en avoir plein le dos ». Beaucoup de personnes, multiplient les phases d’apnées dans la journée du a un stress, une attitude défensive mais ne s’en rendent pas compte. Des symptômes apparaissent et nous alarment parfois ! des fourmis dans les extrémités par exemple : le médical va exclure de suite toute pathologie lourde telle que les scléroses en plaques (bien nécessaire par sécurité bien sûr) mais nous oublions qu’outre les échanges gazeux du systèmes pulmonaires rendu possible par la respiration, les inspirations et expirations ont un rôle de « pompe » dans le corps et si une respiration n’est pas bonne, l’oxygène n’ira donc pas jusqu’aux extrémités.

Ces explications sont vulgarisées et non directive systématiquement vers l’explication donnée, chacun patient est différent de part ses antécédents médicaux et de vie.

Quel est mon rôle en tant qu’ostéopathe ?

Mon rôle est de vous aider à comprendre votre corps , votre histoire , votre ressenti , comment votre corps s’adapte et compense.

L’objectif n’est pas uniquement de vous soulager mais de faire en sorte que la plainte ne revienne pas.

Donc ,vous libérer des douleurs physiques est bien, mais nous allons essayer de comprendre et trouver des solutions ! Certains se bloqueront le dos face à une “petite contrariété du quotidien” quand d’autre y échapperont.

Lors de notre entretien, l’objectif principal est donc de comprendre cette fameuse “chaîne ostéopathique ” (un point de tension qui en crée un autre et amènera une douleur) afin d’en libérer le point de départ, l’origine de la plainte et vous proposer le traitement le plus efficace possible.

Quels sont les bénéfices possiblement et directement
ressenti d’une séance d’Ostéopathie face à cela ?

1-Lorsque vous sortirez de la séance ,vous vous sentirez plus souple , vous aurez une sensation de gain de mobilité globale du corps.
2-Vous vous sentirez détendu et apaisé et allez avoir une légère fatigue.
3-Vous aurez l’impression d’avoir gagné en capacité pulmonaire et la “fameuse boule au ventre” que vous aviez sera moins oppressante voir aura disparue.
4-Votre sommeil sera plus apaisé , plus récupérateur et vous aurez moins de difficultés à vous endormir
5-votre dos sera libéré 

Quelques conseils pour améliorer votre respiration

Certains des points suivants sont des« clichés » aux yeux de beaucoup mais réels et …efficaces !

Je ne fais que les énumérer…

1- Libérez-vous l’esprit en ayant une activité physique régulière !

2- Nous sommes ce que nous mangeons ! Une alimentation saine et équilibré aura un impact non négligeable là-dessus !

3- prenez-vous du temps ! pour vous et vous seul ! je conseille 2h par semaine a mes patients. Du temps pour une activité (sport, lecture, écriture, balade) qui vous détends.

4- et pour aller plus loin, Osez l’introspection ! tentez la méditation de pleine conscience par exemple… j’ai testé et les résultats et bienfaits sont surprenant.

5-bien que la respiration soit inconsciente vous pouvez la rééquilibrer et apprendre à « mieux » respirer : de nombreuses vidéos courtes et très efficace sont en lien sur You tube : exercices de cohérence cardiaque, exercices de respiration abdominale, techniques de relaxation de Jacobson…prenez-vous quelques minutes chaque jours.

Yann Serniclay Ostéopathe DO

Laisser un commentaire