Je m’appelle Yann, suis Ostéopathe à Nice et nous allons découvrir ce que vos douleurs de cou et torticolis peuvent révéler.

En effet, que cela soit une simple raideur de cou matinale, une certaine perte de mobilité dans les rotations ou alors le torticolis qui vous bloque totalement, le cou peut vite devenir un inconfort dans notre quotidien voir même un handicap !

Nous avons facilement le réflexe d’essayer de mettre du chaud ! de se masser ! de poser une minerve ! ou encore prendre des anti-inflammatoire!

cela reste peut efficace…et revient sans cesse…

Le mal de cou est , comme le mal de dos , tellement courant que nous voyons souvent cela comme une fatalité, une normalité !

Et si je vous disais que ,le pauvre ,est la plupart du temps en train de subir des tensions provenant d’ailleurs…et dont nous n’aurions jamais soupçonné l’origine !

Dans cet article, nous allons découvrir ensemble certaines tensions dans le corps pouvant en être l’origine.

Vous reconnaissez vous dans l’un de ces points ?

1–Vous êtes facilement sujet aux raideurs de nuque, voir même aux torticolis

2–vos rotations cervicales sont difficiles

3–Vous avez souvent des douleurs ou une sensation de raideur entre les omoplates voir même dans une épaule.

4–Des brûlures ou acidités d’estomac

5–Une fatigue et les yeux lourds après chaque repas (post prandial)

6–vous avez facilement de l’aérophagie (air dans les intestins)

7–Un point douloureux au milieu du dos , qui peut même vous couper le souffle

8–Vous êtes de nature stressé ou anxieuse

9–vous vous réveillez souvent vers 2-3h du matin , voir même en transpirant

10–A la moindre période de « fatigue » physique et/ou nerveuse le bas de votre dos est très sensible et commencez à prendre du paracétamol ou anti-inflammatoire pour éviter de vous bloquer.

Tout ces points sont possiblement des conséquences de tensions en lieu avec votre cou!

Comment une “douleur de cou” peut provenir d’une “chaîne Ostéopathique”?

petit rappel :Une chaîne Ostéopathique est formée par un point de tension (restriction de mobilité) qui va entraîner via ses liens mécaniques , fluides et neurologiques un ou plusieurs autres points de tensions sur d’autres zones ou partie du corps. (ex : une articulation “bloquée” va exercer une tension et déséquilibre sur un muscle qui a son tour va créer une tension sur l’autre extrémité de son attache)

Le cou peut présenter un ou des point(s) de tensions ou restrictions de mobilité de part une ou plusieurs origines:

-Origine mécanique

via les ligaments d’attaches environnant , articulations ou tissus.

-Origine alimentaire

En effet , des tensions d’origine digestive peuvent créer des tensions cervicales via des liens mécaniques , fluidiques et neurologiques.

-Origine médicamenteuse

Chez certaines personnes les anti-inflammatoires et certains antidépresseurs ont un impact indirect sur le cou. (via des liens cranio-sacrés ou encore hépatiques)

-origine psycho-somatique

exemple 1:

J’ai mal à l’estomac lorsque je suis stressé! tout le monde connais cela! Hors , l’estomac est en lien direct avec les cervicales (liens neurologiques : cf article sur l’estomac)

exemple 2  :

dans le language émotionnel du corps , ou encore dans le concept de médecine chinoise , chaque étage vertébral est affilié à une émotion.(ex: C 5 est la vertèbre de la colère…)

Oui mais, quels rapports avec la liste en début de cet article ou je me suis reconnu?

Toute les plaintes énumérées en début d’article sont des conséquences ou cause possible de tensions cervicale qui entraînent des douleurs voir parfois des torticolis!

Développons en quelques unes pour mieux comprendre:

L’estomac : un estomac en tension va en créer d’autres sur le muscle diaphragme avec qui il est intimement lié. Ce dernier est innervé par les nerfs phréniques dont les racines nerveuses remontent jusque… C3-C4-C5 (cervicales 3 -4- et 5 ) et va donc créer un point de tensions environnant à ces étages vertébraux.) Hors , juste au dessus nous avions évoqué une des possibilités de « tensions d’origine émotionnelle ou alimentaire voir même médicamenteuse » sur l’estomac…

Sur ce point , je peux passer autant de temps que je veux a détendre vos cervicales… si nous ne travaillons pas l’origine.. cela ne réglera pas le problème et il reviendra !

Le foie et la vésicule biliaire : Ils sont entourés d’une capsule appelée capsule de Glisson , qui a un rôle protecteur et mécanique dans l’abdomen pour le foie et la vésicule biliaire ! Lorsque des tensions sur le foie ou la vésicule biliaire apparaissent (d’origine médicamenteuse , alimentaire ou émotionnelle) cette capsule va subir une “inflammation”! Hors le nerf de cette capsule remonte jusque la 4eme vertèbre cervicale.. (C4)

Atteinte pulmonaire : que cela soit la simple crise d’asthme , un petit rhume , une bronchite , tout antécédent pulmonaire ayant entraîné des “toux” et “expectorations” va avoir un impact direct sur le cou! comment? Dans le creux de l’épaule , juste derrière la clavicule , se cache la 1 ère cote K1 qui monte et descends a chaque inspir-expir ! hors sur cette dernière s’attache un muscle (scalène) qui va poursuivre son chemin dans le cou pour s’attacher de l’autre coté sur les cervicales…

ps : les douleurs cervicales sont souvent conséquences et le bout de cette fameuse chaîne ostéopathique , mais peuvent parfois être d’origine primaire comme lorsque l’on subit un choc physique direct sur les cervicales : dans ces cas la , la prudence est de mise : n’hésitez pas a consulter votre médecin.

Quel est mon rôle en tant qu’Ostéopathe ?

Mon rôle est de vous aidez à comprendre votre corps, votre histoire, votre ressenti , comment votre corps s’adapte et compense !

L’objectif n’est pas uniquement de vous soulager mais de faire en sorte que la plainte ne revienne pas.

Donc vous libérer des douleurs physiques est bien, mais nous allons essayer de comprendre et trouver des solutions !

Lors de notre entretien , l’objectif principal est donc de comprendre cette fameuse “chaîne ostéopathique ” afin d’en libérer le point de départ , l’origine de la plainte.

Quels sont les bénéfices ressenti d’une séance d’Ostéopathie face à un torticolis ou problème de cou?

1-Lorsque vous sortirez de la séance , vous vous sentirez plus souple , vous aurez une sensation de gain de mobilité globale de votre cou.
2-Vous vous sentirez détendu et apaisé et allez avoir une légère fatigue.
3-Vous n’aurez plus besoin de médicaments pour soulager les tensions que votre cou avait à subir.
4-Votre sommeil sera plus apaisé , plus récupérateur et vous aurez moins de difficultés à vous endormir
5-votre nuque sera libérée et l’objectif étant d’éviter toute récidive en ayant traité l’origine

Quelques conseils de votre Ostéopathe pour prévenir cela…

Certains des points suivants sont des « clichés » aux yeux de beaucoup mais réels et …efficaces !

Je ne fait que les énumérer… nous les aborderont dans d’autres articles prochainement.

1-Libérez vous l’esprit en ayant une activité physique régulière !

2- Nous sommes ce que nous mangeons ! Une alimentation saine et équilibré aura un impact non négligeable là-dessus !

3- prenez-vous du temps ! pour vous et vous seul ! je conseille 2h par semaine a mes patients. Du temps pour une activité (sport, lecture, écriture, balade) qui vous détends.

4- et pour aller plus loin, Osez l’introspection ! tentez la méditation de pleine conscience par exemple… j’ai testé et les résultats et bienfaits sont surprenant.(cf : article sur les émotions et l’ostéopathie)

Yann Serniclay Ostéopathe DO

Laisser un commentaire